Malfaçons

Par delà le canton, je suis connu et respecté comme le meilleur poseur de planchers du pays.
Tous ignorent que je grave chaque nuit sous les lames mes secrets les plus méprisables, mes perversions les plus inavouables, aveux que je réserve à ceux qui, dans plus de cent ans, auront la charge de rénover mon ouvrage.
Le marquis Beaufrangeux demande aujourd’hui à me voir après que le parquet de sa salle de bal a été soulevé par le jeune éléphanteau qu’il faisait parader devant ses invités.

Martin Fournier

Après la tempête

La veille, une vague avait secoué le bateau sans en troubler la course.
Fokke aimait tant la mer qu’il aurait pu voguer pour l’éternité.
Mais lorsqu’il remonta ce matin-là et salua les marins qui erraient sur le pont du Hollandais, il éprouva pour la première fois une sorte de lassitude.

Sarah Beaulieu

EnregistrerEnregistrer

Un aveu

Julie Bretanier vint à l’église un samedi, pour me confier un péché qu’on ne pouvait pardonner.
Comme elle craignait d’y perdre son âme, elle me jeta un regard implorant à travers les grilles du confessionnal.
Immédiatement je reculai, et mes cornes disparurent dans l’ombre des barreaux.

Sarah Beaulieu

Labyrinthes

Dans le grand salon des marches, mieux vaut prendre garde à ses pas.
De différentes formes, de différents niveaux, de différents sens, toutes les marches ont la même couleur noire.
Jean entre, monte et descend, monte et descend là où il peut, mais il n’arrive pas à atteindre la porte de l’autre côté de la pièce.

Thibault Duperier

Dividende

Je m’appelle James Delligatti, je n’ai pas inventé la poudre, ok, ni même l’ampoule comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire.
Mais merde, ils en vendent quand même un demi-milliard par an, rien qu’ici !
Alors ok, la plaque commémorative, je dis pas non, mais ils auraient pas pu lâcher un petit pourcentage, même 100 zéros après la virgule, par respect ?

Vincent Cardona

Un dû

Depuis qu’il est mort, en mai 1854, Emotaf hante malgré lui le minuscule appartement qu’il habitait sous les combles d’un immeuble de l’avenue Vaugirard, un « une pièce » bien trop exigu pour être partagé avec des vivants.
Excédé par les hurlements hystériques des locataires qui se succèdent, il a résolu d’entrer en contact avec la belle agente immobilière chargée de la location des lieux.
Elle laissera l’appartement inoccupé s’il parvient à en payer le loyer qu’elle viendra collecter en personne chaque mardi à minuit pile.

Martin Fournier

EnregistrerEnregistrer

Prendre de la hauteur

Après avoir enfin compris où j’avais atterrie, j’ai cherché à retrouver mon mari.
La chose faite, je me suis dit que le meilleur moyen d’attirer son attention était de lui chier dessus.
Vous ne pouvez pas savoir comme tout cela est ardu quand vous êtes une mouette.

Vincent Cardona

Au coin de ce qui ressemble à du feu

L’histoire se déroulerait dans une petite maison au milieu des bois, que nous appellerons auberge.
Le temps serait bon, c’est à dire qu’il n’y aurait pas de nuages, l’air serait clair, respirable, on pourrait choisir de faire un tour en barque – c’est un genre de petit bateau – ou de partir à la cueillette, je veux dire aller chercher des framboises, de la menthe, qui poussent en totale autonomie.
C’est une bonne histoire, je l’ai déjà en tête, mais il faut que les gens y croient ; on ne rêve plus beaucoup à cent mètres sous la terre.

Sarah Beaulieu

Une histoire sous la terre

EnregistrerEnregistrer